skip to Main Content

Microsoft MDT 2013 – Partie 2/2 – Configuration

Lancement de Deployement Workbench :

Pour lancer Deployement Workbench appuyer sur la touche Windows pour aller sur la mire de Windows 2012.

Mire_windows_2012_serveur

Ou pour windows 2016 serveur cliquer sur la touche Windows puis cliquer sur Deployment Workbench , si vous avez une fenêtre qui vous demande  « Voulez-vous autoriser… » répondez Oui et la fenêtre s’ouvre.

Pour l’instant dans Deployment Workbench est vide, c’est normal c’est ça que nous allons voir dans la suite du tutoriel.

presentation_deployment_workbench


Créer le Deployment Share MDT :

cliquer sur Deployment Share
Créer un nouveau déploiement en cliquant droit

 

Là, vous devez choisir l’emplacement du dossier.

 

Vous devez garder le même nom mais changer la lettre du lecteur comme ceci :

Cliquer sur Browse… une petite fenêtre s’ouvre pour choir l’emplacement.

 

Cliquer sur Créer un nouveau dossier :

 

Un conseil : garder le même nom DeploymentShare mais créer un nouveau répertoire dans un autre lecteur, pour moi c’est D:\ clique sur nouveau et mettre DeploymentShare et cliquer sur Ok.

Cliquer sur Suivant

 

Cliquer sur Suivant

 

Cliquer sur Suivant

Ici vous avez plusieurs choix, laisser par défaut mais moi j’ai ajouté : demandé la clé du produit (Ask for a product key) sauf si c’est une clé volume. Cliquer sur suivant

 

Cliquer sur Suivant

 

Et là un peux de patience, entre 5 et 10 minutes ça dépend de la configuration du serveur.

 

Cliquer sur Finish.

 

Résumé de la création du répertoire :

Deployment share path: D:\Deployement_Share Share name: Deployement_Share$ Deployment share description:
Deployement_Share 
Allow Image Capture: <par défaut
Allow Admin Password: Si vous avez un mot de passe moi je n’en met pas sauf en entreprise
Allow Product Key: Je met la clé pendant l’installation.
Une fois que c’est fait nous pouvons voir les différents dossiers qu’il a créée :

 

Je vous conseille d’utiliser une base de donnée. Pour cela vous devez installer SQLExpress 2019 la version base et SQL Server Studio Management  (SSMS).

Télécharger SQLExpress 2019 Télécharger ici

Installer et configurer SQLExpress 2019

Cliquer droit sur SQL2019-SSEI-Expr

Choisir l’installation « De base »

Accepter la licence

Cliquer sur installer

Il télécharge le package d’installation dans C:\SQL2019

Maintenant il installe SQL Express

Une fois l’installation est terminé, je vous conseille d’installer SSMS

Cliquer sur installer SSMS

Une page de votre navigateur va s’ouvrir https://docs.microsoft.com/fr-fr/sql/ssms/download-sql-server-management-studio-ssms?redirectedfrom=MSDN&view=sql-server-ver15.

Voici l’adresse pour télécharger directement https://aka.ms/ssmsfullsetup SSMS. Vous pourrez gérer vos base de données.

Cliquer droit et « Exécuter en tant qu’administrateur »

 

Redémarrer le serveur.

Une fois le serveur redémarré, ouvrir le Gestionnaire de configuration SQL en cliquant sur démarrer -> Microsoft SQL Server 2019 -> Gestionnaire de configuration SQL Server 2019.

Vous devez activer le canaux nommés et TCP/IP en cliquant droit et « Activé »

Si SQL Server Browser est Arrêté, vous devez activer le service.

Pour activer le service :

Utiliser les touches Windows + R

Taper services.msc puis cliquer sur OK

 

Ouvrir SQL Server Browser

Cliquer sur Démarrer

 

Retourner sur Gestionnaire de configuration SQL Server 2019 et actualiser l’affichage.

Vous voyer que le SQL Server Browser est bien activé.

Retourner sur DeploymentWorkbench

Aller sur Avanced configuration -> Database

Cliquer droit sur Database

 

Entrer le nom de votre serveur et aussi SQLExpress. Choisir Network Librairy TCP/IP Sockets

 

Inserer le nom de la base de donnée que nous voulons créer.

 

Vous dever créer un nouveau répertoire SQL_MDT et le partager en cacher.

 

 

 

 

 

 

 

Ajoutons les sources des différents systèmes d’exploitation dans Deployment Workbench

Nous pouvons créer plusieurs dossiers en allant sur operating system pour ne pas mélanger les sources :

  • Windows 7 professionnel 64 bits
  • Windows 8 professionnel 32 bits
  • Windows 8 professionnel 64 bits
  • Windows 10 professionnel 64 bits

Cliquer droit sur Operating system et cliquer sur New Folder

Vous inscrivez le nom du dossier pour ici Windows 7 professionnel 64 bits et cliquer sur Next

 

Ici c’est le résumé du nom du dossier et la description.
Cliquer sur Next.

 

Nous pouvons voir le chemin où le dossier est créé.
Cliquer sur Finish.

 

Cliquer droit sur le dossier Windows 7 professionnel 64 bits que nous venons de créer dans Operating Systems

 

Et cliquer sur Import Operating System.

 

Il va vous posez des questions :

Laisser par defaut Full set of source files ce qui permet d’importer le cd de Windows

Cliquer sur Browse

Choisir le dossier ou le lecteur où se trouve le CD de Microsoft Windows 7 professionnel 64 bits et cliquer sur OK.

 

Vous pouvez voir que mon lecteur E: s’affiche et cliquer sur Next.
Soyez un peu patient le CD se copie.
Cliquer sur Finish
Voilà, nous pouvons voir que le cd de Microsoft Windows 7 Professionnel 64 bits est bien là.

 

Ajouter des applications :

 

Vous pouvez ajouter des applications pour gagner du temps.
Si vous voulez installer Microsoft Office, TeamViewer, Java etc…

Cliquer sur Application


Créer un dossier x86 pour les applications 32 bits et un dossier x64 pour les applications 64 bits mais vous pouvez organiser autrement.
Cliquer sur Next
Cliquer sur Finish
Cliquer droit sur x64 et cliquer sur New Application.

 

Je vous explique les 3 choix :

Application with source files :  c’est les sources des applications en .exe ou .msi que vous avez besoin pour installer

Application without source files :

Application bundle :

Cliquer sur Next
Dans Application Name, c’est le nom de l’application. Cliquer sur Next.
Ici on recherche le dossier ou se trouve l’application. Cliquer sur Browse.

 

Pour information, l’application doit être mis dans un dossier à part pour chaque logiciels. Cliquer sur le logiciels OpenOffice par exemple et OK.
Le chemin du répertoire s’affiche et cliquer sur Next.
Ici c’est le nom du dossier qui va être créer.

 

Dans Command Line, mettre le nom du fichier de l’installation en .exe ou .msi.

Cliquer sur Next
Voir l’exemple ci-dessous :
C’est le résumé des sources et la destination de l’application pour l’installation.
Cliquer sur Next.

L’installation de l’application est avec succès.
Cliquer sur Next.
Vous pouvez faire ma même manipulation pour chaque application. Voici un exemple d’application que nous pouvons mettre.

 

Importer les Pilotes de vos PCs :

 

Ici c’est pareil que operating systems vous pouvez créer différents dossiers par rapport au système d’exploitation en 32 bits ou 64 bits.

Si vous avez le CD ou si vous avez mis dans un dossier tous les pilotes .

 

Faites suivant et terminer.

 

Tous les pilotes de votre PC sont mis.

Créer et configurer Task Sequence :

Task Sequence est une séquence de tache qui permet de faire une installation dans un ordre bien précis.

Allons sur Task Sequence et cliquons sur New Task Sequence ou cliquons droit et un assistant s’ouvre :

Ici vous devez créer une règle de nommage, je m’explique:

Si comme moi vous voulez Windows 7 professionnel 64 bits, je vais mettre Win7PRO_X64.

Et dans Le nom de la séquence je mets Windows 7 professionnel x64.

Task sequence ID: Win7PRO-X64 permet d’identifier le (windows)
Task sequence name: Windows 7 professionnel x64
Task sequence comments: Système d’exploitation 64 bits Windows 7 professionnel

Cliquer sur Next

Vous pouvez voir que vous avez plusieurs choix

Sysprep and capture :

Permet de capturer seulement une image .Wim. MDT va faire un sysprep sur le poste à capturer et va redémarrer afin de capturer l’image .Wim.

Standard client task sequence :

Permet de sauvegarder les données utilisateurs, de réinstaller le poste, de réinjecter les données, de faire les installations de drivers, d’applications……, de descendre les mises à jour, et de capturer l’image.

Standard client replace task sequence :

Sauvegarde seulement les données utilisateurs.

Custom task sequence :

Contient juste l’étape d’installation des applications. Elle est conçue pour être enrichit manuellement.

Lite Touch OEM task sequence :

Charge l’image sur les ordinateurs, l’utilisateur n’aura plus qu’à rentrer les informations de pré-installation (nom de l’ordinateur, mot de passe….), comme un ordinateur vendu par un constructeur.

Nous choisissons

Template: Standard Client Task SequenceSelect

 

 

OS: Windows 7 Professionnel 64 bits
Cliquer sur Next

Cliquer sur Next

 

Specify Product Key: Ne pas saisir de clé pour l’instant et cliquer sur Next


 

FullName: utilisateur Organization: autre Internet Explorer home page: http://www.osnetworking.com ou http://www.google.fr.

 

Do not specify an administrator password at this time : Choisir ça si nous ne voulons pas de mot de passe

Cliquer sur Next

 

Cliquer sur Next, il rajoute un Task Sequence.

Cliquer sur Finish

Ici nous voyons bien que la Task Sequence a été créée

 

Faire la même chose, si vous voulez installer d’autres systèmes d’exploitation pour tous les task sequence.

Détails de la séquence de tâches :

Je vous explique tous les points de la Séquence de Tâches.

Nous allons cliquer droit comme sur l’image ci-dessous :

Nous arrivons dans l’onglet Général et nous voyons le nom de la séquence :

Maintenant cliquer sur l’onglet Task Sequence :

Vous arrivez sur cette affichage :

Nous pouvons voir que nous avons plusieurs dossiers

  1. Initialisation
  2. Validation
  3. State Capture
  4. Preinstall
  5. Install
  6. Postinstall
  7. State Restore
  8. Imaging

Dans Preinstall \ New Computer Only \Format and Partition Disk, nous allons créer une partition Système de 100 % ou à vous de choisir.

Cliquer sur l’étoile jaune comme ceci :

 

Une fenêtre s’ouvre :

Dans partition name, je l’ai appelé system, j’ai choisi de prendre toute la capacité du disque dur,donc 100 % mais aussi, nous pouvons spécifier la taille en cliquant sur Use specific size.

Ne pas oublier de rendre cette partition bootable. Pour le formatage, nous avons choisi NTFS et cliquer sur Quick format formatage rapide.

Cliquer sur OK.

Après la création de votre partition, ça devrait ressembler à ça 

Maintenant que tout a été créé, il faut mettre tout ça dans l’installation.

Pour modification nous devons faire une mise à jour de l’image. nous allons voir comment faire une image pour une installation réseau et une installation via une clé USB ou DVD. Nous avons deux types de fichier soit un fichier iso ou wim.

Mise à jour de l’image iso et wim :

Aller sur le dossier MDT Deployment Share et cliquer droit.

Cliquer sur Update Deployment Share.

Une fenêtre s’ouvre :

Cliquer Optimize the boot image updating process et cocher la case Compress the boot image contents to recover space used by removed or modified content. En fait, nous allons compresser l’image pour qu’elle ne prenne pas trop de place.

Cliquer sur Next.

Cliquer sur Next.

La mise à jour de l’image est en train de se faire. Il faut être un peu patient…

Ici il nous résume la création de l’image en x86 ou x64.

Cliquer sur Finish

 

Installation via un réseau :

Pour l’installation réseau, il va chercher le fichier wim qui est dans le répertoire D:\DeploymentShare\Boot\

Installation via une clé USB ou DVD :

Nous allons créer un Média pour les clés USB ou DVD.

Aller dans Advanced Configuration et Media.

Cliquer droit sur Media, un menu apparaît et cliquer sur New Media.

Cliquer sur Browse pour chercher le répertoire.

Choisir un nouveau répertoire, nous avons créé Media, cliquer sur OK.

Cliquer sur NextCliquer sur Finish.

Le Media est créé.

 

Voici le media.

Cliquer droit et un menu apparaît et cliquer sur Update Media Content.

Il va créer les fichiers dans D:/Media et aussi l’image iso.

 

Voilà c’est fini, alors cliquer sur Finish.

 

Pour créer un clé USB, j’utilise un petit programme qui est simple d’utilisation, c’est Rufus de chez Akeo.

voici le lien du site Rufus, j’ai choisi la version portable qui fonctionne très bien.

Insérer l’image iso sur un clé USB :

Aller chercher l’image iso.

 

Cet article comporte 1 commentaire

Les commentaires sont clos.